Les activités équestres

 

Dans le cadre des activités équestres de la MECS du Fleix, voici quelques exercices proposés :

Les longues rênes

Cet exercice permet d'axer le travail sur la relation.

En effet, en étant loin du cheval le jeune apprend à communiquer avec lui d'une autre manière que le toucher. Il lui est demandé d'adapter le ton de sa voix. De plus, lors de cette activité, il y a des règles et des techniques de manipulation à respecter pour la sécurité et le bien-être du jeune comme du cheval. Ce travail aborde également la question de la responsabilité et du respect de l'autre.

Les longues rênes me permettent de travailler sur l'anticipation et la concentration : je demande au jeune de rester attentif au cheval et de ne pas le laisser aller sur les bas cotés pour manger de l'herbe. Il doit rester à une certaine distance du cheval et bien respecter les techniques de manipulation.

Lors des balades à pied, le mouvement du cheval peut aussi être un outil d'apaisement.

Les longues rênes permettent également de travailler la motricité au niveau des mains.

 

La balade en main

Cette activité permet de travailler l'approche du cheval, d'apprendre à le connaitre, observer ses réactions. Ce qui signifie porter de l'intérêt à l'autre et savoir écouter l'autre.

Lors des balades, j'aborde avec les jeunes les différents types de communication qu'ont les chevaux entre eux au sein du troupeau.

Les chevaux sont des animaux sensibles, ils ont des réactions en fonction de l'état émotionnelle de la personne qui se trouve à leurs côtés. Ces séances me permettent d'observer et de déduire par le comportement du cheval ce que le jeune peut ressentir (peur, apaisement, anxiété…)

De plus, lors de ces balades, j'essaie de focaliser le travail sur le fait que le jeune se recentre sur lui-même et exprime ses émotions, qu'il apprenne à mettre des mots sur ses maux ou sur ses joies.

 

438ea835876bd580dea77a70e9fdc668

Le travail à pied

Le cheval est un animal craintif, il fuit pour se protéger. Tout objet nouveau représente pour lui un potentiel danger. La bâche est impressionnante du fait de sa couleur, du bruit qu'elle fait par exemple.

Les divers exercices proposés lors de ces séances à pied permettent de travailler la notion de distance (respecter le cercle de confort de chaque personne). Le jeune apprend au cheval à comprendre que ces objets ne sont pas dangereux. Il doit garder une distance de sécurité afin de se protéger des réactions éventuelles. Cela est également nécessaire pour que le cheval puisse appréhender ce nouvel objet, le sentir, l'observer. Cette distance est donc rassurante pour le cheval mais aussi pour le jeune qui n'est pas collé à l'animal en cas de mouvement brusques. Par le biais de cet exercice, le jeune aborde la notion du respect de la distance avec autrui.

Le travail à pied fait ressortir, également, l'importance de la communication. Le cheval à un autre langage, c'est donc au jeune de trouver un moyen de lui faire comprendre ses demandes, par le biais de l'intonation de voix, du toucher et de la position qu'il prend par rapport à l'animal.

Sara

Les activités équestres

APLB 24 (24)

L'Association Père Le Bideau 24 (APLB24),  est située en Dordogne,  à 25 km de Bergerac (24), 7 km de Sainte-Foy-La-Grande (33), sur un site de 53 hectares. D'une capacité totale de 78 jeunes, garçons et filles, l'APLB24 est une Maison d'Enfants à Caractère Social, habilitée justice et autorisée par le Conseil Général de la Dordogne. L'établissement se (...)

APLB APLB 24 (24)